Affinez votre recherche
Résultat : 938 référence(s) correspondent à votre recherche
  • Eglise

    87 - Haute Vienne - JAVERDAT
    Réalisé en 2015

    Deux lustres IRC de 8 radiants ont été installés.

    Demandez un diagnostic gratuit
  • Abbatiale

    79 - Deux Sèvres - SAINT MAIXENT
    Réalisé en 2015

    Remplacement complet du système de chauffage par 6 lustres rayonnants gaz fonctionnant au GNH.

    Demandez un diagnostic gratuit
    Lustres rayonnants gaz DELESTRE Industrie

    Dès ce dimanche les paroissiens vont pouvoir retrouver un confort certain. Le système de chauffage a été revu et corrigé par la municipalité.

    Le chauffage de l'intérieur de l'abbatiale était assuré au moyen d'appareils de type lustre radiant suspendus à la voûte de l'église, chauffant par convection directe les personnes assises sur les bancs. L'énergie pour alimenter ces appareils était de type gaz propane conditionné dans de grosses bouteilles de 30 kg installées à l'extérieur, a précisé Serge Manceau, directeur des services techniques.

    « Le gaz propane est une énergie des plus chères. La manipulation des bouteilles d'un poids important était pénible. Le matériel commençait à être vétuste. Le nombre et la disposition des appareils de chauffage n'étaient plus adaptés suivant la configuration modifiée de l'espace. »
    Le gaz propane a été remplacé par du gaz naturel à l'aide d'un branchement neuf sur le réseau existant dans la ville,les quatre lustres d'origine par six nouveaux appareils d'un modèle adapté au site. « Ce qui réduit le coût du fonctionnement et le coût énergétique. » Dans cette nouvelle configuration « les appareils sont mieux intégrés dans l'architecture existante. Le système est entièrement réversible. Il se démonte sans laisser de trace à l'édifice pour retrouver l'aspect d'origine. »

    Respect de l'environnement

    Serge Manceau a aussi évoqué « le respect de l'environnement car le chauffage par rayonnement infrarouge permet de limiter l'utilisation aux seuls moments utiles (pendant les évènements) ». Et de noter : « Ces produits sont entièrement recyclables et fabriqués localement ». L'occasion de préciser : « Tous ces équipements, qui ont coûté 35.000 € TTC, sont vérifiés annuellement pour une bonne sécurité de fonctionnement. La consommation de gaz est à la charge de l'évêché ».
    Le père Thierry Delumeau a loué ce meilleur confort pour tous « en janvier il faisait très froid mais je leur ai dit avec humour : " On est en période de carême et j'ai supprimé le chauffage " ».

    La Nouvelle République du 05/03/2015
    Lire le témoignage associéRevenir à la référence
Page 1 sur 235