Actualité : Haillicourt : Mais qui est donc le donateur anonyme de l’église?

C’est un gros chèque que reçoit l’église par un bienfaiteur anonyme. Un chèque de près de 193 698 euros, pour restaurer l’édifice religieux

Le maire se gratte la tête depuis des mois. Homme ou femme ? Jeune ou vieux ? Grand, blond, brun, mince… celui qui a fait un don énorme à l’église haillicourtoise est anonyme, et compte bien le rester. Comment, vous allez nous dire ? Parce qu’un nom apparaît forcément sur le chèque. Et bien simplement en mettant Christian Medvejsek dans la confidence. Seul le président de l’association « La mémoire d’Haillicourt » connaît l’identité de celui qui apprécie particulièrement l’église. « Le donateur fait un don à l’association. Et l’association nous reverse le don », explique Valérie Demazure, directrice générale des services. Simple.
«Tout ce que je peux vous dire, c’est que ce n’est pas quelqu’un d’Haillicourt. Mais c’est quelqu’un de très connaisseur.»

Seule condition : « le donateur donne son avis et valide tout. C’est un commun accord. » Jusqu’à la couleur de la peinture. Mais cet accord convient parfaitement à Gérard Foucault, le maire. Parce que les travaux de l’église étaient loin d’être une priorité pour la commune. « Car il faut financer pas mal d’autres choses. » Ils le sont désormais.
« J’ai rencontré cette personne à l’église un jour, totalement par hasard », se souvient Christian Medvejsek en abordant le fameux donateur. Il y a bien deux ans. « Elle était au courant des problèmes qu’il y avait à l’église et se disait être à mes côtés. Elle m’a alors demandé de la tenir au courant du montant qu’il fallait pour le chauffage. » Christian Medvejsek croit alors à une farce. Et puis un don lui est proposé. « Pourquoi pour l’église d’Haillicourt ? Je n’ai pas la réponse. » Tout ce que le président de l’association sait, c’est que le donateur ne souhaite faire un don uniquement pour l’église. « Et rien d’autre. Même pas une punaise ailleurs. » Et Christian Medvejsek « a cette mission d’être très vigilant là-dessus ». Parce que le donateur a confiance en lui. « On est tenu par le secret », rappelle le président d’association. « Tout ce que je peux vous dire, c’est que ce n’est pas quelqu’un d’Haillicourt. Mais c’est quelqu’un de très connaisseur, de très pointu. » Quelqu’un qui aime le patrimoine.
Deux chèques au total
« Le donateur vient de financer un nouveau système de chauffage », souligne Valérie Demazure. Ces derniers jours, c’est un chèque de 23 698,20 euros qui vient d’être encaissé. « Cela correspond très exactement au montant des trois lustres rayonnants » qui chaufferont désormais l’église. Les devis pour les peintures intérieures viennent d’estimer le prix à 70 000 euros. « Et on est en train de regarder pour le dallage. » Qui pourrait coûter près de 100 000 euros. Un second chèque de près de 170 000 euros devrait donc bientôt arriver de la part du donateur secret.
Et les travaux vont suivre. Les lustres chauffants devraient être installés avant les fêtes de fin d’année. Puis auront lieu les travaux de peinture, et de dallage. « L’église sera fermée plus de trois mois » pour cela. Mais d’ici à quelques mois, elle sera comme neuve. Et, peut-être qu’à ce moment-là, on pourra dire merci de vive voix à celui qui à permis tout ça…

Article L'avenir de l'Artois édition du 07/10/2019

Je demande mon devis en ligne

Retour aux actualités

Demande de diagnostic